Nous sommes très heureux de vous annoncer que le Jury "éco-école" a accordé le label Eco-Ecole à l'établissement ECOLE DE LA PROVIDENCE pour le projet mis en place durant l'année scolaire 2019-2020.

 

Nous tenons à remercier tout particulièrement le comité de pilotage de ce projet : Sandra, Samuel, les parents et enfants investis.

 

Nous nous réjouissons de cette annonce et tenons à féliciter tous les enfants, familles et membres de l'équipe qui ont participé activement à l'obtention de ce label, en classe mais aussi à la maison pendant le confinement! 

 

Au-delà de ce label et en particulier en ces temps du Covid, c'est bien la prise de conscience de la bio-diversité et les actions qui en découlent, qui importent! 

 

L'équipe de la Providence

CR année 2020-2021

Diagnostic

Plan d'actions

2020-2021

Dans le cadre du programme éco-école pour cette année 2020-2021, notre école travaille sur le thème de l’alimentation.

Le comité de pilotage s’est réuni 5 fois d’octobre à avril. Suite au diagnostic, établi notamment avec les élèves, il a été décidé de travailler selon 5 axes :

  • Bien manger ça s’apprend

  • Protéger l’environnement ça commence dans mon assiette

  • Limiter le gaspillage alimentaire

  • Aider les plus démunis

  • Manger en pleine conscience

 

Le partenariat avec l’association locale de protection de la nature, Espace Nature Isère de l’Albenc, s’est poursuivi.

De nombreuses actions ont été mise en œuvre, dynamisées par la présence de Lili Blachon stagiaire en BTS protection de la nature pendant 9 semaines.

Une sortie amphibien à Notre Dame de L’Osier a permis d’accentuer le partenariat avec ENI et de poursuivre le travail sur la biodiversité.

atelier amphibiens.jpg
fnjhyn.png
des fraises

Axe 1 - Bien manger ça s’apprend

Danger du sucre et de la graisse

Nous avons appris que l’alimentation des hommes a évolué. Il y a très longtemps, l’homme ne mangeait que ce qu’il trouvait dans la nature : surtout des fruits, des racines et de la viande. Avec l’industrie, notre alimentation est devenue plus grasse et plus sucrée. Et notre corps de chasseur-cueilleur en redemande. Mais attention, il ne faut pas trop manger de matière grasse ou de sucrerie parce que ça fait grossir et c’est dangereux pour la santé.

Isaïa et Tymëo

escalier produits et sucre (1).jpg
besoin sucre.jpg

Le sucre dans les aliments

Nous avons cherché la quantité de sucre dont nous avons besoin par jour. Puis, nous avons mis dans nos mains l’équivalent en carreaux de sucre.

Ensuite, nous avons placé sur un escalier des aliments du moins sucré au plus sucré. Et nous avons installé le nombre de carreaux de sucre correspondants. Nous nous sommes rendus compte qu’il y a beaucoup de sucre dans certains aliments, comme les boudoirs et du sucre caché dans d’autres, comme la pizza.

Angel et Côme

Comparaison d’une recette maison et de plats industriels

Nous avons comparé la recette maison de la soupe au potiron et les ingrédients d’une soupe industrielle au potiron. Nous avons remarqué, qu’il y a beaucoup plus d’ingrédients dans la soupe industrielle. Nous avons été surpris de voir qu’il y a du sucre, des colorants, des conservateurs et des légumes non notés dans le nom de la soupe, comme les patates.

Manon et Séléna

photo comparaison produits maison et ind

L’équipe pédagogique a choisi d’inciter aux gouters bruts avec des fruits, des fruits secs et des légumes dans des contenants réutilisables, appelés « gouters d’écureuils pour que cela soit « ludique et attractif », pour faire écho au label de l’an dernier sur la biodiversité et pour limiter les emballages, les goûters industriels sucrés et les friandises.

Quoi de Neuf

Nous préparons des exposés sur le pays de notre choix. Nous devons présenter l’alimentation traditionnelle et un plat typique. Par exemple au Mali, les habitants mangent beaucoup de riz avec des légumes et parfois de la viande souvent avec une sauce très épicée.

Lisa et Lana

Axe 2 - PROTEGER L'ENVIRONNEMENT, ca commence dans mon assiette

atelier F&L de saison.jpg

Semaine du goût

Le mardi 13 octobre, nous sommes allés à Notre Dame de l’Osier. Nous avons participé à 4 ateliers, proposés par Espace Nature Isère, sur le thème des fruits et des légumes. Nous avons également bénéficié d’un délicieux goûter. Une belle et riche expérience pour débuter notre année éco-école sur l’alimentation.

20201013_093339.jpg
20201013_105756.jpg
20201013_100108.jpg
tranches Kiwi

Atelier « Reconnaitre les légumes »

Nous avons découvert une grande variété de légumes de nos jardins en été/automne, notamment le pâtisson, le céleri-rave et la courge butternut (et non une courge Internet !!!) et nous avons déterminé quelle partie de chaque légume nous mangeons : la feuille, la racine, la fleur, le fruit…. Nous avons pu goûter de la courgette jaune crue, de la betterave rouge cuite et du céleri-rave : Un régal ! Nous avons pu également observer des plants de légumes : un plant de tomate et un plan d’aubergine (qui n’est pas un auberginier !!!).

Atelier « Conte »

Nous avons observé différentes courges et déguster une excellente soupe de potiron. En écoutant l’histoire « La famille souris et le potiron », nous avons appris comment pousse une courge, de la graine que l’on plante à la récolte de la courge. Nous avons également découvert qu’il y a plein de recettes à faire avec le potiron.

Atelier « Trouver la saison »

Nous avons choisi l’étiquette d’un fruit ou d’un légume et donné son nom. Puis nous avons déposé l’étiquette dans le bon panier en fonction de la saison. Puis nous avons fait un jeu avec des intrus dans les paniers. Nous avons découvert le radis-noir et appris qu’il est préférable de manger des fruits et des légumes frais de saison pour protéger l’environnement.

Atelier « Provenance des fruits »

Nous avons fait des parcours rigolos pour découvrir le voyage de quatre fruits.

Nous avons déplacé des bananes en avion, des ananas en bateau, des oranges en camion. Nous avons appris que tous ces voyages consomment beaucoup d’énergie, polluent et dérangent les oiseaux, les poissons et les animaux des forêts comme les biches.

Nous sommes allés ramasser à pied, muni d’un panier, des pommes dans le jardin. Aucune pollution, ce qui ravit les hérissons.

Nous avons retenu qu’il vaut mieux manger des fruits récoltés près de chez nous, comme les pommes.

20201013_105125.jpg
20201013_090806.jpg

Axe 3 - LIMITER LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

Anti-gaspillage

Nous avons créé des affiches pour limiter le gaspillage alimentaire. C’est important parce que beaucoup de nourriture est jetée à la poubelle. Elles sont affichées dans la salle hors sac.

Léna et Sam

Les restes à la SHS

Avec l’aide de Lili, nous avons pesé pendant plusieurs jours les restes de la salle hors sac. Ce sont surtout des restes de plats préparés, il y a très peu d’épluchures. Nous pensons qu’il y a moins de restes que dans une cantine car nos parents adaptent nos repas en quantité et en fonction de nos goûts. Beaucoup de familles recyclent les déchets à la maison : compostage ou poules.

Pierre et Yanis

SHS et pesée reste (1).jpg
THJYDJ.png
deux Framboises

Axe 4 - AIDER LES PLUS DéMUNIS

Bol de riz pour les restos du cœur

Nous faisons chaque année le bol de riz pour récolter de l’argent pour une association. Cette année nous l’avons organisé pour les restos bébés du cœur, parce que c’est important d’aider les gens qui n’ont pas assez à manger.

Nous avons également collecté des produits et des denrées. Madame Policand, bénévole aux restos du cœur, est venue dans l’école et a présenté à chaque classe l’association. C’était très intéressant et nous avons appris beaucoup de choses !

Nous avons expliqué tout ce que nous avons appris aux parents qui ont fait le bol de riz avec nous.

Kyrian et Timéo

Bol de riz (2).jpg
Bol de riz.jpg

Axe 5 - MANGER EN PLEINE CONSCIENCE

D’où vient mon repas ?

Régulièrement, Marie-Hélène Guihard vient nous faire faire un exercice à la SHS.

Nous devons faire silence pendant une minute et réfléchir à ce qu’on mange : d’où ça vient et qui l’a préparé.

Justus, Lancelot et Sorenn

Quartiers d'orange

AUTRE...

A la manière d’Arcimboldo

Giuseppe Arcimboldo était un peintre italien. Il vivait il y a 5 siècles à Milan. Il dessinait des visages avec des fruits et des légumes.

Nous avons fait des portraits comme lui avec des fruits et des légumes découpés dans des magazines.

Hugo et Louis

Atelier couture

Nous faisons de la couture avec Kervine, la maman de Sorenn.

Nous décorons des sacs en tissu pour faire le marché ou les courses.

Nous avons ajouté des fruits et des légumes en tissu coloré.

Aubrée et Lily

189364479_243207770937501_59665938464127